LIFESTYLE / Home

Aujourd’hui je vous fais rentrer un peu dans mon chez moi pour vous parler de mon petit pêché mignon : les plantes. J’ai toujours adoré avoir des plantes et des fleurs chez moi, je trouve que ça donne vie à une pièce et sa décoration. Et, ces derniers temps, c’est devenue une vraie passion. Je m’amuse à faire des boutures (je suis devenue dingue en voyant la première réussie), à faire germer un avocat (ça c’est pas encore gagné…) et je vais bientôt essayer avec un ananas !

2

Le seul problème c’est qu’en centre ville à Lyon c’est un peu la chasse au trésor pour dénicher des pots, des caches pots ou du terreau (toutes les idées sont les bienvenues!). En attendant, je fais avec les moyens du bord et le rendu n’est pas si mal finalement. Avec des pots à eau, des bocaux ou encore des sacs à pain on fait des miracles ! En tout cas j’ai déjà une adresse en or pour ce qui est des plantes : Lotus Fleur dans le 1er arrondissement. Une super boutique pour trouver des choses originales pour votre intérieur. La dernière fois j’y ai trouvé un ananas (c’est d’ailleurs chez Lotus Fleur que l’on m’a conseiller de le replanter pour ne pas le jeter une fois fané), une autre fois des fleurs de choux… Je vais très souvent là bas pour me faire des bouquets de Wax Flowers (fleurs de cire), des petites fleurs blanches délicates qui tiennent des semaines en appartement.

Et vous êtes vous des petites jardinières en herbe ? Est-ce que vous auriez des tips à me donner sur des endroits où aller, des fleurs à faire pousser ?

1 3 4 5 6 7 9

FacebookTwitterGoogle+Pinterest

Mein Lieber, Charaktefehler Design

Mein Lieber c’est l’aboutissement d’une passion, celle d’Amelie pour le design vintage. Comme une vraie dénicheuse de talents, elle sillonne depuis plusieurs années les vides greniers et brocantes pour aménager son intérieur et elle a l’oeil pour trouver la pièce rare. L’origine de cette jolie histoire ? C’est l’Allemagne, où Amelie a vécu et où elle a développé un sens tout particulier de l’esthétique et de la décoration d’intérieur. Un sens qui se lit dans la selection de ses pièces, des trésors conçus par des designers talentueux parfois oubliés dont elle fait revivre l’âme tout en conservant leur aspect originel, brut et sans artifices. Quand on voit fleurir de plus en plus de boutiques proposant du mobilier d’antan « relooké » ce qui, à mon sens, bride leur caractère, Mein Lieber laisse s’exprimer l’imperfection, la patine naturelle et transmet un patrimoine intacte, ou simplement usé par le temps, mais toujours débordant de vie.

Aujourd’hui, Mein Lieber nous ouvre les portes de son univers si singulier à travers un showroom installé dans la galerie de DATTA depuis le début du mois. Un espace totalement repensé pour laissé Amelie s’exprimer et nous faire partager son goût pour les belles choses.

Je vous laisse avec quelques photos qui, je l’espère, vous donneront envie de vite vous rendre chez DATTA pour découvrir Mein Lieber. Et n’oubliez surtout pas d’emmener vos petits bouts avec vous, il a y a tout plein de jolies choses pour eux aussi !

Mein LieberMein Lieber 13 Mein Lieber 2 Mein Lieber 3 Mein Lieber 4 Mein Lieber 5 Mein Lieber 6 Mein Lieber 7 Mein Lieber 9Mein Lieber 11
Mein Lieber 12Mein Lieber 0

Mein Lieber, 10 rue du Griffon, 69001 Lyon.

FacebookTwitterGoogle+Pinterest

Paper / Sottises Magazine

sottises1

Jeudi soir se déroulait la soirée de lancement du magazine lyonnais et espiègle Sottises dans un studio photo du 7ème arrondissement. Une belle soirée pour fêter un projet né de la collaboration entre Mlle Sarah Fouassier et M. Huy Nhu souhaitant mettre en avant la culture de leur ville et ses acteurs. Un projet qui se concrétise aujourd’hui avec le lancement du numéro zéro de Sottises « Cochons, cochonnes » marqué par l’intervention de talentueuses personnalités de la scène locale telle que la photographe Laurie Franck ou encore la chanteuse Kcidy qui, en plus d’apparaitre dans le magazine, était présente lors de la soirée pour nous faire partager son univers musical. Le magazine propose une ligne éditoriale résolument actuelle sur un format qui, même si il est un peu grand à mon sens, a été traité avec goût, qualité et de manière très aboutie.

sottises2 Sottises3 sottises4 sottises5 sottises6 sottises7 sottises8 sottises9 sottises10

Un premier lancement qui annonce un joli futur pour le magazine et qui nous permet de parler de Lyon d’une manière différente pour découvrir et re découvrir cette superbe ville. Une très belle soirée durant laquelle j’ai eu l’occasion de découvrir le groupe Taïni & Strongs dont j’ai tant entendu parlé et je n’ai pas été déçu du voyage !

sottises13

FacebookTwitterGoogle+Pinterest